https://5565770.fs1.hubspotusercontent-na1.net/hubfs/5565770/concept-marketing-par-e-mail-newsletter-main-femme-utilisant-ordinateur-portable-envoyant-message-ligne-icone-e-mail%20%281%29.jpg

18 avril, 2023

7 minutes

4 conseils pour envoyer une newsletter

En quelques clics, une newsletter peut vous permettre de communiquer avec des centaines de personnes afin de promouvoir votre activité. Le principe est d’envoyer des informations par e-mail à une liste de destinataires définie dans le but d’informer sur l’actualité de votre établissement, mettre en avant vos offres du moment ou vos prochains événements, faire connaître votre boutique cadeaux, etc.

La newsletter est un outil privilégié pour garder le lien avec vos clients et ainsi les fidéliser. Plusieurs outils permettent de créer et d’envoyer une newsletter : Mailchimp, Sarbacane, Sendinblue, SendPulse, etc. 

Découvrez dans cet article les bonnes pratiques et les conseils !

Constituer votre fichier client

Le fichier client est une base de données qui réunit des informations sur vos clients (noms, coordonnées, adresse e-mail, nombre de séjours, etc.). 

La plupart des outils de mailing permettent de mettre en place un formulaire directement sur votre site web afin que vos clients puissent s’inscrire sur la liste de diffusion de votre newsletter. Vous avez également la possibilité d’importer une liste de clients que vous avez déjà constituée (depuis votre logiciel de réservation par exemple).

ℹ️ Grâce à  la connectivité existante entre Mailchimp et MyBeezBox, vous avez la possibilité d’exporter les données des acheteurs de votre boutique vers votre compte Mailchimp automatiquement (e-mail, prénom, nom, nombre d’achats, dates des achats, produits achetés, etc.). Vous donnez également la possibilité aux acheteurs de donner leur consentement pour recevoir votre newsletter directement durant le parcours d’achat.

Pour envoyer une newsletter à un contact, vous devez obtenir l’accord de celui-ci en collectant a minima une adresse e-mail. Plusieurs étapes dans le parcours client le permettent :

  • Lors de la réservation d’une chambre ou d’une table au restaurant
  • Lors d’un achat sur votre boutique en ligne
  • Un encart sur votre site web pour s'inscrire à votre newsletter

Segmenter votre fichier client par catégories vous permettra d’adresser une communication ciblée. Exemple : tous les acheteurs de bon cadeau, clients ayant effectué deux séjours minimum, etc.

Respecter les obligations liées à l'envoi d'une newsletter : RGPD

Depuis mai 2018, le RGPD a été mis en place (Règlement pour la Protection des Données). Il est désormais obligatoire de recueillir le consentement de vos abonnés pour utiliser leurs adresses e-mail dans le cadre de l’envoi de votre newsletter. Pour cela, il vous suffit de prévoir une case à cocher sur vos formulaires (papiers ou numériques) qui demande le consentement de votre client pour communiquer avec lui. Chaque client inscrit à votre newsletter doit avoir également la possibilité, via celle-ci, de se désabonner à tout moment.

ℹ️ Chez MyBeezBox, une fonctionnalité de consentement est présente dans le parcours d’achat afin de permettre aux acheteurs de s’inscrire à votre newsletter. C’est une case à cocher lors du paiement qui porte la mention : “J’accepte de recevoir la newsletter de [nom de votre établissement] “.

Soigner le contenu de votre newsletter

Le fond et la forme, 2 indissociables. Il est important de bien rédiger votre newsletter, mais il faut aussi faire attention à l’aspect visuel de celle-ci. 

Voici les fondamentaux d’une bonne newsletter : 

  • Toujours se demander quel est l’objectif de la campagne (promouvoir une offre, informer sur une nouveauté, etc.)
  • Rédiger une accroche efficace (objet de l’e-mail)
  • Répartir le contenu de votre newsletter en plusieurs blocs (l’introduction, une section actualité, une section événement, une section nouvelles offres, etc.)
  • Adapter vos images au format newsletter
  • Utiliser des appels à l’action (réserver, appeler, offrir, etc.)
  • Éviter les textes trop longs : il faut aller à l’essentiel pour délivrer le bon message.

Voici quelques astuces pour construire votre newsletter : 

  • Il ne faut pas négliger l’objet (l’accroche) de votre e-mail. En effet, c’est l’information que vos abonnés vont voir en premier lors de la réception du mail, et c’est cet objet qui va pousser (ou non !) vos abonnés à ouvrir et à consulter votre newsletter.
  • Mettre en place un planning afin d’envoyer de manière régulière votre newsletter (1 fois par mois, 1 fois par trimestre, etc.). C’est grâce à cette régularité que vous pourrez obtenir de bons résultats lors de vos campagnes. 
  • N’hésitez pas à aérer votre texte et à illustrer votre newsletter avec de belles photos aux bonnes dimensions. C’est toujours plus agréable pour vos clients de lire plusieurs paragraphes agrémentés de visuels plutôt qu’un texte trop long. 
  • Pensez à utiliser un verbe d’action ! Si vous mettez en place une campagne, c’est pour obtenir une action de la part de votre client (inscription à un événement, achat, réservation, etc.), il faut donc bien penser à inciter à l’action grâce à ce verbe d’action sous forme de bouton ou lien à la fin de votre e-mail (exemples : réserver, appeler, commander en ligne, offrir un bon cadeau, etc.)
  • Il est important de maintenir votre base de données en la “ nettoyant “ de temps en temps en supprimant par exemple les contacts qui n’ouvrent jamais vos campagnes ou alors en mettant à jour les informations de vos abonnés.

Mesurer les résultats de votre campagne

Une fois votre campagne lancée, il est primordial d’en mesurer les retombées. Les outils mettent généralement à disposition les statistiques. C’est grâce à elles que vous allez pouvoir suivre les performances de vos différentes campagnes.

Voici quelques statistiques intéressantes à suivre : 

  • Taux d’ouverture de votre campagne (en moyenne, il se situe entre 20 et 25 %)
  • Taux de clic (en moyenne, il se situe entre 1 et 3 %)
  • Nombre de désabonnements (en moyenne, le taux de désabonnement est situé entre 0,05 % et 0,10 %)

Si votre taux d’ouverture est trop bas, il peut être nécessaire de revoir votre accroche (objet de l’e-mail) ou la première phrase de l’e-mail (visible avant ouverture de l’e-mail par vos abonnés) afin d’inciter vos abonnés à ouvrir vos newsletters.

Un taux de clic trop bas peut signifier que vous n'invitez pas assez vos abonnés à interagir avec le contenu de votre newsletter (grâce aux verbes d’action par exemple).

Si vous remarquez un grand nombre de désabonnements sur une période, essayez d’espacer les envois de votre newsletter ou de revoir le contenu afin d’être sûr qu’il parle à vos clients.

Les outils MyBeezBox

Imaginez : sur votre site, vos clients peuvent acheter des bons et des chèques cadeaux, des ateliers, des produits, des tickets… en quelques clics. Les outils MyBeezBox, c’est ça : des solutions automatisées pour diversifier votre activité et augmenter votre chiffre d’affaires, sans effort.

Boutique bons cadeaux - Grand Barrail
Partager l'article
TVA Hôtel : guide des bonnes pratiques pour les hôteliers

Les taxes appliquées sur les produits et services décontenancent souvent les consommateurs, comme..

TVA au Restaurant : guide et conseils pratiques pour bien la traiter

Dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, la taxe sur la valeur ajoutée est souvent un sujet..

Hôtels et Restos : 6 actions à lancer maintenant pour réussir sa saison

Avec 16 millions de touristes attendus à Paris pour l'été 2024 et des Jeux Olympiques remodelant..

Conseils pour une bonne gestion des avis clients en restauration

Les commentaires déposés en ligne par les consommateurs influencent indéniablement la décision de..